Notre Histoire

En 1990, au fond d'une salle de classe du lycée Sainte-Marie à Aubagne, deux élèves de terminale Littéraire dessinent sur un petit calepin à l'insu de leur professeur... Elles se jouent d'un personnage d'un texte du 16ème lu en classe, le caricaturant à grands coups de crayon puis s'amusent à jouer aux cadavres exquis en faisant circuler le calepin à leurs amis...

Mais ce ne sont pas les seules choses que ces cours de Lettres feront germer dans leur imaginaire, et depuis ces années-là, Pascale et Delphine rêvent d'ouvrir un lieu hors-du-commun :

Leur propre Salon de thé/Café Littéraire, oh pas le Flore ni les Deux-Magots puisqu'on est en Province, en Provence même, au pied du Garlaban, mais un endroit plein de charme, baigné par le soleil du Sud où l'on pourrait déguster des produits de qualité et surtout du coin, entouré d'étagères croulantes sous le poids des bouquins.

Ce songe d'adolescente, à un détail près car Delphine s'est tournée vers une carrière artistique, vient de devenir réalité.

Photos du projet :

Pascale recherche alors avec qui partager ce rêve en passe de devenir un projet. Sa nièce Nolwenn, par son goût pour la littérature et les voyages, son expérience de Barista à Londres et en Nouvelle-Zélande semble toute indiquée pour tenir ce rôle et c'est depuis l'Amérique du Sud qu'elle affirmera son enthousiasme pour qu'elles transforment ensemble ce projet en réalité.

A l'occasion du grand évènement de Rural

L'âme profonde de notre lieu est notre Aïeul, Guillaume Jean de Crèvecoeur, dit Hector St John après sa naturalisation Américaine. Normand, grand voyageur et humaniste, il fut l'un des Pères Fondateurs de la littérature Américaine grâce à ses ouvrages "Lettres d'un cultivateur Américain" et "Voyages en Haute-Pennsylvanie et dans l'Etat de New-York" qui représentent de magnifiques témoignages de la vie des pionniers Américains. Vous en découvrirez davantage sur lui lors de votre venue chez nous...